Anorexie : tout savoir

1 mois ago Aude Ange 0

Le terme anorexie vient du grec « anorexia » qui signifie « perte de l’appétit ». L’individu atteint de l’anorexie ne veut plus manger ou, du moins, mange peu. Découvrez par la suite ce qu’il y a réellement autour de cette maladie.

Généralités sur l’anorexie

L’anorexie est considérée comme une maladie grave qui affecte profondément la vie familiale et dont les conséquences peuvent être dramatiques. Une personne est anorexique lorsque son indice de masse corporelle est en dessous de 17,5. Si cet indice est inférieur à 14, la personne anorexique est en danger. Cette pathologie concerne bon nombre de personnes. Toutefois, elle touche principalement la gent féminine, notamment les adolescentes. Il existe plusieurs types d’anorexie dont l’anorexie restrictive, l’anorexie boulimie et l’anorexie mentale. La première consiste à un rejet de la nourriture par crainte de prendre du poids. La seconde est formée par deux termes contradictoires : anorexie et boulimie qui est le fait d’ingurgiter d’une façon massive et exagérée de nourriture. La boulimie est donc considérée comme un trouble complexe du comportement alimentaire d’un individu, provoquant des vomissements volontaires ou spontanés.

L’anorexie mentale fait partie d’une catégorie bien à elle et mérite d’être développée. Le sujet pathologique pense qu’on lui impose des règles et que son entourage ne lui laisse pas tranquille. Cette maladie se caractérise par une quête insatiable du contrôle, une peur morbide de grossir et un besoin imminent de maigrir. Cette catégorie comporte deux cas : l’anorexie profonde et l’anorexie réactionnelle. L’anorexie mentale est un cas pathologique particulier qui peut causer des conséquences graves à la personne anorexique.

Anorexie-savoir

Causes, conséquences et traitements de l’anorexie mentale

Les causes de l’anorexie chez un individu sont nombreuses. Cette maladie peut être génétique. Le risque pour un enfant d’être anorexique est important si l’un des parents a été du genre à un moment donné de sa vie ou l’est encore. L’anorexie peut provenir d’un trouble de la personnalité ou la dépression chez un individu. La pression sociale peut également, et malheureusement, déclencher ce trouble de comportement alimentaire. En effet, les publicités ou articles de mode sur les régimes minceur ont des effets latents chez les jeunes filles et favorisent l’anorexie. Elles veulent ressembler à tout prix à un mannequin.

Les conséquences de l’anorexie sur la santé peuvent être graves nécessitant la prise à temps de mesures appropriées. Ce cas pathologique entraîne une perte de poids ou une grande maigreur. Les facultés psychologiques de la personne anorexique peuvent se dégrader : défaillance de la mémoire, changement du tempérament et perte de la bonne humeur. Chez certaines personnes, une ostéoporose prématurée peut être constatée. Il s’agit d’une maladie du squelette provoquée par l’altération de la structure des os et par la diminution de la masse osseuse. La dénutrition entraîne donc diverses carences en apports nutritifs dont notre corps a besoin quotidiennement. Ces carences sont responsables de très nombreux effets physiques : arrêt des règles et infertilité, chute des cheveux, douleurs abdominales et autres. Pour traiter l’anorexie mentale, il faut séparer le malade du milieu familial. Il doit être pris en charge par un psychiatre et réapprendre à se nourrir.